Ajouter à mes favorisAjouter l\

Conservatoire Municipal Claude Debussy - Site Courcelles

Photo de l'équipement Conservatoire Municipal Claude Debussy - Site Courcelles
voir le diaporama

Accès

222 rue de Courcelles 75017 PARIS
Tél. : 01 47 64 98 99
conservatoire17@paris.fr
Métro
    M° Porte de Champerret, ligne 3
Velib'
  • Station N° 17028, 34 boulevard de reims
  • Station N° 23007, 22 rue du president wilson
  • Station N° 23006, 8 rue jules guesde

Horaires

Fermeture prévue du 14 juillet 2016 au 24 août 2016 (Fermeture estivale)

Aujourd'hui
(Samedi)
  • 10h00 à 19h00
Demain
(Dimanche)
Lundi
  • 09h00 à 21h45

Horaires

Fermeture prévue du 14 juillet 2016 au 24 août 2016 (Fermeture estivale)

Horaires réguliers

Lundi de 09h00 à 21h45

Mardi de 09h00 à 21h45

Mercredi de 09h00 à 21h45

Jeudi de 09h00 à 21h45

Vendredi de 09h00 à 21h45

Samedi de 10h00 à 19h00

Dimanche Fermé


fleche

Directeur : Fabrice Merlen

Le nouveau conservatoire Claude Debussy, à l’architecture contemporaine emblématique et de haute qualité environnementale, a ouvert ses portes pour accueillir les élèves le 23 septembre 2013.

Il est au diapason de l'évolution des conservatoires de la Ville de Paris : une architecture  contemporaine, une ouverture à de nouvelles disciplines, une capacité d’accueil augmentée, des agencements intérieurs adaptés aux apprentissages novateurs et collectifs, un auditorium de près de 300 places…



Présentation des Services : Conservatoire par MAIRIEDEPARIS17

Téléchargez le livret d'accueil

Le Projet d’établissement du Conservatoire

Suivant les missions générales des conservatoires municipaux d’arrondissement, le Conservatoire Claude Debussy confirme l’importance des pratiques collectives dans l’apprentissage musical, théâtral et chorégraphique.

La multiplication de grands espaces de travail et de répétition permet aux orchestres, à la musique de chambre, aux ateliers Jazz et autres Big Band, mais aussi aux danseurs et acteurs (notamment avec les 3 studios de danse et 2 studios d’art dramatique au 3e étage du bâtiment), de bénéficier d’espace adaptés, généreux en espace et lumière.
En contrepoint à ces activités spécialisées, le conservatoire noue des partenariats privilégiés avec des ensembles tels que Les Arts Florissants et Les Talents Lyriques.

Au-delà des disciplines du répertoire patrimonial, du basson à la harpe, le conservatoire est ouvert à tous les styles : l’enseignement du Jazz, institué depuis plus de 15 ans, les musiques anciennes (ouverture d’une classe de violon baroque), et traditionnelles, musiques actuelles, l’improvisation, le répertoire contemporain, qui s’étend aux MAO (musique assistée par ordinateur), avec la création du laboratoire Pierre Scheffer au 1e étage du bâtiment.

Dans le domaine chorégraphique, la danse Jazz bénéficie d’un nouvel essor, avec de nouvelles classes proposées, mais aussi la danse contemporaine, le hip-hop, la création d’une filière spécialisée pour les garçons en danse classique. En art dramatique, l’enseignement couvre désormais la totalité du cursus, de l’initiation au 3ème cycle. Par ailleurs, au titre du réseau des conservatoires, l’établissement accueille aussi le Pôle Supérieur de Danse Jazz, le cycle spécialisé d’art dramatique et l’atelier de théâtre contemporain.

Le conservatoire  à l’école
S’appuyant sur une collaboration de plus de dix ans avec le milieu scolaire - les orchestres à vents de l’école élémentaire Pouchet et du collège Stéphane Mallarmé - le conservatoire s’est pleinement inscrit dans l’élan créé par l’Aménagement des Rythmes Educatifs, créant une chorale dans chacune des écoles élémentaires de l’arrondissement, quatre ateliers chorégraphiques et un atelier de guitare, que viendront compléter d’autres enseignements instrumentaux dans le courant de l’année. C’est un engagement massif du conservatoire dans l’aménagement des rythmes éducatifs et la possibilité concrète de toucher au sein des écoles un très large panel d’enfants.

Une équipe élargie pour accueillir à termes 2000 élèves
Le corps enseignant, de très grande qualité, accueille à l’ouverture 9 professeurs supplémentaires pour atteindre 100 enseignants au total. 14 nouvelles recrues (chefs de chœur et professeurs de danse) complètent les équipes du conservatoire pour intervenir sur le temps périscolaire. Pour encadrer cette nouvelle activité, l’équipe administrative a été renforcée dans les domaines de l’accueil des usagers, de la régie, de la communication et de l’action culturelle : le nombre d’agents passe ainsi de 10 à 14 sur l’ensemble des deux sites (Courcelles et Jonquière, annexe du conservatoire).

Lieu d’apprentissage, lieu d’échange et de vie artistique, le conservatoire du 17e arrondissement, dont le nouveau bâtiment continue de fonctionner en lien avec le site de La Jonquière, dépassera à terme les 2 000 élèves, soit une progression de 600 élèves par rapport à la rentrée 2012-2013.


Projet architectural  
Conçue par Olivier Landrin, pour l’agence Basalt architecture, l’architecture du bâtiment a été choisie pour améliorer sa visibilité dans le paysage très urbain du quartier, à proximité du périphérique et des maréchaux, et de rendre manifeste la vitalité du conservatoire.

Les façades sont entièrement habillées de feuilles de cuivre posées selon un principe d’ondulations verticales. L’ensemble est monolithique, les formes simples et franches. L’enveloppe en cuivre, qui se patienra avec le temps, accentue la massivité du bâtiment tout en permettant des ouvertures généreuses sur l’extérieur. La micro perforation des tôles introduit un lissage entre les parties pleines et vides et accentue l’effet aléatoire et nébuleux de la façade.

Les circulations dans le bâtiment ont été pensées comme des espaces privilégiés pour se voir, se croiser ou discuter entre deux cours. L’auditorium, la Salle Mstislav Rostropovitch de près de 300 places, occupe une place centrale dans le schéma de distribution du bâtiment. Sur son toit est implanté un jardin intérieur (non accessible aux élèves). L’atrium qui s’y adosse éclaire naturellement le cœur du bâtiment jusqu’au sous-sol.

Chaque niveau est organisé différemment.
 Les trois studios de danse et le studio d’art dramatique surplombent du 3e étage l’ensemble, et disposent de vues panoramiques sur Paris et Levallois.
Au 2e étage, la grande salle d’orgues et les salles de cours de musique
Au 1e étage, des salles de chant, de musique, le laboration Pierre Scheffer et l’administration, au cœur de la vie des élèves.
Au rez-de-chaussée, l’auditorium, un salon d’accueil
Au sous-sol, d’autres salles de musique : orchestres, jazz, musiques actuelles

Le bâtiment est conçu avec des techniques d’acoustiques de pointe et des performances environnementales exemplaires (bâtiment HQE).

Synthèse en chiffres
-    3 147m² de surface utile sur 5 niveaux accessibles au public
-    261 m² d’espaces d’accueil et de détente
-    497 m² pour la diffusion (salle, scènes, régie, studio d’enregistrement, loges)
-    1274m² dédié à l’enseignement musical
-    586 m² pour l’enseignement de la danse
-    157 m² destinés à l’art dramatique
-    153 m² pour les locaux administratifs
-    219m² pour les services généraux
-    Capacité d’accueil : plus de 2 000 élèves à terme pour le conservatoire du 17e arrondissement (avec ses salles annexes, rue de la Jonquière)
-    Budget des travaux : 23,8 millions d’euros


>>> L'ENSEIGNEMENT EN CONSERVATOIRE