Des Buttes-Chaumont au parc de Bercy, découvrez ici les parcs parisiens...

Jardins de l'Archipel des Berges de Seine Niki-de-Saint-Phalle

Photo de l'équipement Jardins de l'Archipel des Berges de Seine Niki-de-Saint-Phalle

Photo : Henri Garat / Mairie de Paris

voir le diaporama

Accès

quai d\'orsay 75007 Paris
PORT DE SOLFÉRINO Métro 12 / Assemblée Nationale Bus 84, 24, 73, 69, 68 / Arrêt Musée d’Orsay Bus 84, 24, 73, 94, 83, 63 / Arrêt Assemblée Nationale RER C Musée d’Orsay Vélib’ n°901 / n°7007 / n°7009 PORT DES INVALIDES Métro 8 et 13 / Arrêt Invalides Bus 93, 83, 63 / Arrêt Invalides RER C Invalides Vélib’ n°905 / n°7010 PORT DU GROS CAILLOU Métro 9 / Arrêt Alma Marceau Bus 42, 63, 80, 92 / Arrêt Bosquet-RAPP Bus 63 / Arrêt Jean Nicot-Eglise Américaine Bus 83, 93, 63, 28 / Arrêt Pont des Invalides-Place de Finlande RER C Pont de l’Alma Vélib n°908 / n°7016/ n°7022
  • handicap Espace vert totalement accessible aux personnes à mobilité réduite
  • handicap
Métro
    M° Invalides, ligne 8,13
Velib'
  • Station N° 7016, 13 rue surcouf
  • Station N° 8029, 1 avenue franklin roosevelt
  • Station N° 7010, face 3 rue de constantine

Horaires

Aujourd'hui
(Vendredi)
  • 08h45 à 22h45
Demain
(Samedi)
  • 08h45 à 22h45
Dimanche
  • 07h45 à 22h45

Horaires

Horaires réguliers

Lundi de 08h00 à 20h30

Mardi de 08h30 à 17h00 et de 08h45 à 22h45

Mercredi de 08h45 à 22h45

Jeudi de 08h45 à 22h45

Vendredi de 08h45 à 22h45

Samedi de 08h45 à 22h45

Dimanche de 07h45 à 22h45


fleche





 Ces îles-jardins sont inédites. Elles sont disposées sur des barges métalliques réalisées sur mesure dans différents chantiers navals : Le Havre, Dieppe et Saint-Nazaire.

Elles évoquent les petites îles utilisées autrefois comme pâturage et rattachées à la rive depuis la fin du 18e siècle.

Les cinq îles s'assemblent mais ne se ressemblent pas...La végétation se fait plus dense à chaque extrémité pour être plus clairsemée quand on se rapproche de l'ile centrale. Feuillages dorés en automne, rameaux colorés en hiver, chatons lumineux au printemps... Elles déploient leurs charmes toute l'année.
 

L'île aux oiseaux


Un univers onirique. Une volière qui semble à l’abandon, couleur rouille. En partie vitrée.
Partout où il en a la possibilité, l’air qui circule. La végétation qui s’échappe. Feuillage persistant, arbustes en fleurs, baies colorées...Le spectacle est permanent.
On s’y pose pour sentir le temps qui passe, écouter le vent et observer les oiseaux. Les deux-tiers de l’île leur sont consacrés et restent inaccessibles au public. Les volatiles y trouveront bien quelques branchages pour y faire leur nid...


L'île prairie

Herbes hautes, fleurs des champs, graminées qui ondulent au vent...
Au centre, un filet fait de cordages, à 70 cm au-dessus du sol. Petit vertige du citadin qui recherche les sensations du monde marin. On peut s’y allonger, ramper...Une source d’imagination certaine pour les enfants.
On évolue sur un caillebottis métallique surélevé. On veut nous faire perdre nos repères... Et pourtant, juste en face, c’est Paris !


L'île centrale

Lieu de rencontre, on s’y engage, attiré par les bouquets de saules blancs.
Un sol minéral, comme une falaise urbaine. Plus on se rapproche de l’eau, plus le sol devient vert, pour mieux se fondre avec la Seine.
Des décrochements évoquent l’érosion de la roche et forment des gradins. Autant de petits espaces pour s’arrêter un instant ou pour les jeux des enfants.
C’est là que la Seine nous semble la plus proche. On se laisse hypnotiser par la force du courant. L’œil est irrémédiablement attiré par le fleuve.


L'île verger

A l’ombre des pommiers, encore une halte irrésistible. Des fleurs blanches au printemps, des petits fruits jaunes en automne...
Le cheminement en bois, surélevé par endroits, se fond avec l’ombre des arbres. Comme une table qui serait sortie de terre. Jeu de cartes à la main, jeu d’échec sous le bras...Vite... Les beaux jours approchent.
Jolie vue sur le Grand-Palais. Justement, l’herbe verte nous tend les bras. On va pouvoir l’admirer les doigts de pieds en éventail. Paris semble si loin et si proche à la fois.


L'île aux brumes

La proue de l’archipel. Le plus beau panorama sur la Seine révélé grâce à des longues vues.
Pour les plus nonchalants, les chaises longues en bois, doubles. On peut s’y réunir en famille ou en amoureux.
Côté quais, de petits vallonnements foisonnants d’arbustes rappellent le flou presque mystérieux des talus des bords de Seine. Des brumisateurs évoquent le brouillard qui se forme parfois au-dessus des ruisseaux.
 
Quelques chiffres (au moment de l'ouverture)
- Surface des îles : 350 m² chacune soit 1 725 m² au total
- Longueur : 180 mètres en tout
- Largeur : 14,50 mètres
- Tubes d’acier (ducs d’Albe): 10 de 1 mètre de diamètre et de 20 mètres de long
- Poids des pontons en acier (sans les aménagements) : 550 tonnes
- Poids total de l'archipel : 1 700 tonnes
- Capacité maximum pour les cinq îles réunies : 750 personnes
- Surface végétalisée : 1 010 m² 
- Epaisseur de terre : 40 à 90 cm
- Végétaux : 60 arbres, 250 arbustes, 2 000 plantes vivaces, 470 plantes semi aquatiques
- Frayères artificielles : 15 soit 34 m²

Date de création : 2013

Accessibilité :
Espace vert accessible aux personnes à mobilité réduite.