Les Catacombes de Paris

voir le diaporama

Accès

1 Ter place Denfert Rochereau 75014 Paris
Métro et RER B : Denfert-Rochereau Bus : 38, 68 Parc de stationnement payant : Boulevard Saint-Jacques Vélib' : 2, avenue René Coty
Tél. : 01 43 22 47 63
Métro
    M° Denfert Rochereau, ligne 4,6
Velib'
  • Station N° 14005, 2 avenue rene coty
  • Station N° 14036, 14 rue boulard
  • Station N° 14003, 2 rue victor schoelcher

Horaires

Aujourd'hui
(Samedi)
  • 10h00 à 20h30
Demain
(Dimanche)
  • 10h00 à 20h30
Fermeture des caisses a 19h30.

Horaires

Horaires réguliers

Lundi Fermé

Mardi de 10h00 à 20h30

Mercredi de 10h00 à 20h30

Jeudi de 10h00 à 20h30

Vendredi de 10h00 à 20h30

Samedi de 10h00 à 20h30

Dimanche de 10h00 à 20h30

Tarifs

Plein tarif
  • 12.00 €
Tarif réduit (Titulaires de la carte « Paris Pass Familles » et « Famille nombreuse », enseignants en activité, jeunes de 18 à 26 ans, documentalistes en activité des établissements scolaires, titulaires de la carte « Navigo-Améthyste-Emeraude », membres de la Société de l’histoire de l’art français, de la Société nationale des antiquaires de France, de la Sauvegarde de l’art français et de la Société française d’archéologie.)
  • 10.00 €
* Voir les conditions

fleche

 
L'origine des Catacombes de Paris (qu'il vaudrait mieux appeler «Ossuaire municipal») remonte à la fin du XVIIIe siècle.

Le cimetière des Innocents (près de Saint-Eustache, dans le quartier des Halles) avait été en usage pendant près de dix siècles et était devenu un foyer d'infection pour tous les habitants du quartier. Après de multiples plaintes, le Conseil d'État, par arrêt du 9 novembre 1785, prononça la suppression et l'évacuation du cimetière des Innocents.

Ce sont d'anciennes carrières qui furent choisies pour déposer les ossements ; la Ville de Paris venait en effet de se doter d'une inspection générale des Carrières dont le rôle était la consolidation des voies publiques minées par les carrières. Les carrières « de la Tombe-Issoire » furent l'objet de travaux comprenant une grande part de maçonnerie et de soutènement de galeries, complétés par le creusement d'un escalier flanqué d'un puit pour déverser les ossements.

La translation des restes pu commencer après la bénédiction et la consécration du lieu le 7 avril 1786 et se continua jusqu'en 1788, toujours à la tombée de la nuit et selon un cérémonial constitué d'une procession de prêtres en surplis qui chantaient l'office des morts le long du trajet emprunté par les tombereaux chargés d'ossements et recouverts d'un voile noir. Par la suite, ce site allait, jusqu'en 1814, recueillir les ossements de tous les cimetières de Paris.

Dès leur création, les Catacombes suscitèrent la curiosité. En 1787, le Comte d'Artois, futur Charles X, y descendit en compagnie de dames de la Cour. L'année suivante, on mentionne la visite de Madame de Polignac et Madame de Guiche. En 1814, François 1er, empereur d'Autriche, résidant en vainqueur à Paris les visita. En 1860, Napoléon III y descendit avec son fils.

Les Catacombes de Paris ont rouvert le 14 juin 2005 après plusieurs mois de fermeture pour travaux. L'éclairage a été révisé, les voûtes ont été consolidées et les murs d'ossements remontés.