Palais de l'Elysée

Photo de l'équipement Palais de l'Elysée
voir le diaporama

Accès

55 Rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris
Tél. : 01 42 92 81 00
Métro
    M° Miromesnil, ligne 9,13
Velib'
  • Station N° 8032, 27 avenue matignon
  • Station N° 8025, 39 rue de miromesnil
  • Station N° 8015, 4 rue roquepine

fleche



Entre la Grande Rue du faubourg saint-Honoré, simple chaussée menant au village du Roule, et le Grand Cours (Champs-Elysées), le neveu par alliance d'André Le Nôtre, l'architecte Armand-Claude Mollet, possédait un terrain qu'il vendit en 1718 à Henri-Louis de la Tour d'Auvergne, comte d'Evreux.
Le contrat de vente prévoyait qu'Armand-Claude Mollet serait chargé d'y construire un hôtel, destiné à la résidence du comte d'Evreux.

Entre 1718 et 1722
l'Hôtel fut aménagé selon les principes d'architecture en vogue à l'époque.


1753
A la mort du comte d'Evreux, Jeanne-Antoinette Poisson, marquise de Pompadour, l'acheta.
D'abord mis à la disposition des Ambassadeurs extraordinaires séjournant à Paris, l'hôtel fut destiné, par décision royale du 14 août 1765, à la présentation des tableaux des Ports de France commandés par Louis XV à Joseph Vernet pour "les personnes curieuses et les amateurs de beaux arts".

Jusqu'en août 1786
Nicolas Beaujon  céde l'Hötel à Louis XVI sous réserve d'usufruit.
Ll'hôtel fût de nouveau affecté au séjour des Ambassadeurs extraordinaires à Paris, puisLouis XVI le vendit en 1787 à sa cousine, la duchesse de Bourbon. L'hôtel prit alors le nom de sa propriétaire "Hôtel de Bourbon".

Pendant la révolution et après l'arrestation de la duchesse en avril 1793, l'Hôtel de Bourbon connut plusieurs affectations.

Libérée en 1795 la duchesse de Bourbon put retrouver en janvier 1797 sa résidence parisienne. Pour subvenir à ses besoins, elle mit en location le rez-de-chaussée de l'hôtel et donna l'autorisation à son locataire, un négociant du nom d'Hovyn, d'organiser des bals populaires dans les salons et le jardin.

C'est à cette époque que l'hôtel prit son nom d'Elysée par référence à la promenade toute proche.
Exilée en Espagne, la duchesse de Bourbon vendit l'hôtel aux enchères et les Hovyn se portèrent acquéreurs.

En 1805
La fille d'Hovyn se vit contrainte à vendre l'hôtel pour faire face à ses dettes.
Joaquim Murat, maréchal de France, prince d'Empire, se porta acquéreur.

L'Empereur y résida du 1er mars 1809 jusqu'à son départ pour la campagne d'Autriche.

En 1816
l'Elysée entra définitivement dans les biens de la Couronne et Louis XVIII l'attribua à son neveu, le duc de Berry, à l'occasion du mariage de ce dernier avec Marie-Caroline de Bourbon-Siciles.

En 1820
Louis-Philippe prit possession du Palais qui devint, jusqu'en 1848, la résidence des hôtes étrangers de la France en visite à Paris.

Puis, pendant le gouvernement provisoire de la IIème République, le Palais prendra le nom d'"Elysée National", et les jardins seront ouverts au public.

Le 12 décembre 1848
L'Assemblée nationale assignait par décret l'"Elysée National" comme Résidence du Président de la République.

Après la chute de l'Empire, le Palais reprit le titre d'Elysée-National.

Le Palais n'eut à subir aucun dommage pendant la Commune et Thiers, chef du pouvoir exécutif en février 1871 puis Président de la République en août, y fit quelques séjours. Son successeur, le maréchal Mac Mahon élu en mai 1873, s'installa définitivement à l'Elysée à partir de septembre 1874.

Le Palais de l'Elysée sera désormais la résidence officielle de tous les présidents de la République.


Partager

 

photo