Des Buttes-Chaumont au parc de Bercy, découvrez ici les parcs parisiens...

Petite Ceinture du 12e (PC 12)

Accès

21 rue Rottembourg 75012 Paris
Métro
    M° Michel Bizot, ligne 8
Velib'
  • Station N° 12022, face 29 rue du sahel
  • Station N° 12010, 251 avenue daumesnil
  • Station N° 12023, 15 avenue emile laurent

Horaires

Aujourd'hui
(Lundi)
  • 08h00 à 20h30
Demain
(Mardi)
  • 08h00 à 20h30
Mercredi

Horaires

Horaires réguliers

Lundi de 08h00 à 20h30

Mardi de 08h00 à 20h30

Mercredi Fermé

Jeudi Fermé

Vendredi Fermé

Samedi Fermé

Dimanche Fermé


fleche

Initialement consacrée au transport de passagers et au fret de marchandise, la Petite Ceinture est aujourd’hui un lieu calme, rendu à la nature. Véritable corridor écologique, elle offre des voies d’accès depuis l’extérieur de Paris à de nombreuses espèces qui y trouvent refuge.

Situé dans le prolongement du square Charles-Péguy, 21 rue Rottembourg, ce secteur de l’ancienne ceinture ferroviaire a été aménagé de manière à accueillir un jardin partagé et un sentier nature.


Le sentier nature 
Le sentier nature est long de 200 mètres. Il permet d’aborder la diversité biologique de la ville à travers 3 stations consacrées à la prairie, le taillis (ou boisement en formation) et le boisement.
Grâce à sa signalétique. Le parcours propose de découvrir les plantes et les animaux caractéristiques de ces types de milieux.


> découvrir les panneaux du sentier nature au format PDF (6 Mo)
 

Le jardin partagé 
Le jardin partagé est constitué de deux parcelles mises à la disposition de l’association Graine de partage qui y développe de nombreuses activités, notamment des actions pédagogiques avec les écoles.

Pour accueillir les parcelles destinées au jardin partagé et le sentier nature, d’importants travaux ont été réalisés. La nature sauvage des lieux en a été fortement bouleversée. Des actions de régénération ont été entreprises pour rendre aux différents milieux leur visage d’origine. Des graines ramassées sur la Petite Ceinture ont été ressemées et des jeunes plants d’arbres forestiers ont été plantés pour accélérer le retour du boisement. Relayant les espèces réintroduites, les espèces sauvages vont progressivement se réinstaller d’elles-mêmes et permettre au site de retrouver son aspect sauvage.