Des Buttes-Chaumont au parc de Bercy, découvrez ici les parcs parisiens...
Ajouter à mes favorisAjouter l\

Square du Temple

Photo de l'équipement Square du Temple

Photo: Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris

voir le diaporama

SERVICES

  • Tables de ping-pong
    2
  • Toilettes publiques
    1
  • Wi-fi
    1
  • Points d'eau
    2
  • Echiquier
    2
  • Aire de jeux
    1
  • Bacs à sable
    2

Accès

64 rue de Bretagne 75003 PARIS
  • handicap partiellement accessible aux personnes à mobilité réduite
Métro
    M° Temple, ligne 3
Velib'
  • Station N° 3006, 10 rue perree
  • Station N° 3007, 67 rue des archives
  • Station N° 3005, 7 rue sainte elisabeth

Horaires

Aujourd'hui
(Vendredi)
  • 08h00 à 21h30
Demain
(Samedi)
  • 09h00 à 21h30
Dimanche
  • 09h00 à 21h30

Horaires

Du 01 mai 2016 au 31 août 2016

Lundi de 08h00 à 21h30

Mardi de 08h00 à 21h30

Mercredi de 08h00 à 21h30

Jeudi de 08h00 à 21h30

Vendredi de 08h00 à 21h30

Samedi de 09h00 à 21h30

Dimanche de 09h00 à 21h30



Du 01 septembre 2016 au 30 septembre 2016

Lundi de 08h00 à 20h30

Mardi de 08h00 à 20h30

Mercredi de 08h00 à 20h30

Jeudi de 08h00 à 20h30

Vendredi de 08h00 à 20h30

Samedi de 09h00 à 20h30

Dimanche de 09h00 à 20h30

Tarifs

Gratuit
  • 0.00 €

ÉVÈNEMENTS

Activités / Loisirs / Jeux /

Jeu de piste : Le Trésor du Marais

Du dimanche 27 mars 2016 au dimanche 27 mars 2016

de 13h45 à 16h45


ACTIVITÉS

Atelier D'Écriture
1 séance
dimanche10h > 12haccès libre9 > 99 ansHélène giovannetti - atelier langues maraisVOIR >

fleche


Jardin labellisé "EcoJardin"

Accessibilité minimale pour les personnes à mobilité réduite : les toilettes sont accessibles par un escalier uniquement.

Accessibilité totale pour les personnes en situation de handicap sensoriel
.

Un peu d’histoire


L’enclos du Temple, dont les fortifications s’étendaient sur 130 hectares, s’élevait ici depuis 1240. Il était fréquenté par des aristocrates et des artisans, mais aussi plus souvent par des personnes aux activités louches, qui y jouissaient des avantages de nos paradis fiscaux contemporains.


Les chevaliers de l’Ordre des Templiers qui occupaient les lieux étaient à la fois des militaires et des religieux, dont la vocation était de protéger les pèlerins en Terre Sainte. Ils étaient reconnaissables à leur croix rouge brodée sur un long vêtement blanc. Leur richesse était telle qu’ils furent un temps les trésoriers des rois de France et du Pape et ils possédaient un service de renseignements redoutable. Admirée et redoutée, cette puissance contribua aussi à leur perte, les jalousies poussant certains personnages de l’époque à les accuser d’hérésie, ce qui aboutit à de sanglantes répressions, à partir de 1312. De nombreux Templiers et leur grand maître, Jacques de Molay, furent brûlés dans l’Ile de la Cité, en 1314. L’enclos passa alors dans les mains de l’Ordre de Malte.


En 1667, le tracé des murailles fut modifié et un palais, dont l’entré se situait à l’entrée du square du Temple fut érigé sous l’instigation du Grand-Prieur Jacques de Souvres. Ses lambris dorés accueillirent Jean-Jacques Rousseau et Mozart qui venaient animer les folles réceptions qui y étaient données. La forteresse devint bien national à la Révolution et fut transformée en prison, la célèbre « prison du Temple » (1792-1808) qui fut la dernière demeure de Louis XVI et du dauphin Louis XVII.


Le donjon qui les avait hébergé fut détruit par ordre de Napoléon Ier, en 1809 qui voulait effacer toute trace de ce passé funeste. En 1814, Madame Royale fit néanmoins planter un saule pleureur et des cyprès, aujourd’hui disparus, là où fut enfermée la famille royale. Après avoir servi de couvent, puis de caserne jusqu’en 1853, ce qui restait du palais fut détruit à son tour pour laisser la place au jardin actuel, 12 ans plus tard.

 

Se promener


Le sourire du chansonnier Béranger (1780-1857) statufié par Henri Lagriffoul tente de balayer les tristes souvenirs qui hantent encore le jardin.


Vous reconnaîtrez le style « à l’anglaise » de ses allées qui serpentent autour des pelouses et des massifs fleuris. Redessiné en 1865 par Alphand, il abrite de nombreux arbres exotiques (Ginkgo biloba, Févier d’Amérique, Ptérocarya du Caucase, Savonnier, Cèdrela de Chine…). Arrêtez vous un instant pour les observer, et attardez-vous devant l’élégant HêtrePleureur, situé près du bassin, ou ce Cognassier de Chine aux grandes feuilles rugueuses, que l’on peut aussi voir dans des appartements parisiens (à gauche de l’entrée de la rue du Temple). Des marronniers d’Inde (Aesculus hippocastanum) rappellent le souvenir du « père de tous les marronniers de France », un marronnier planté par Bachelier en 1615, qui poussait dans l’enclos fortifié du Temple. Le premier marronnier de France fut planté en 1612, dans la cour de l’hôtel de Soubise par le père Bachelier, qui l’avait rapporté de Constantinople. Mais ne repartez pas sans avoir vu deux arbres remarquables plantés en 1882 et 1862 : un noisetier de Byzance (Corylus colurna) de 20m de haut et 2,20m de circonférence et un sophora du Japon (Sophora japonica) de 17m de haut et 2,70 de circonférence !


Parmi les oiseaux qui fréquentent ses pelouses, ou viennent plonger leur bec dans l’eau fraîche de la pièce d’eau, vous pourrez observer l’étourneau sansonnet, qui enfonce son bec dans la terre pour y retirer quelques mets de choix. Il ressemble au merle, mais il se déplace en marchant, contrairement au merle qui sautille. Son plumage est moucheté de blanc en hiver, et fonce par la suite. Il est capable de construire son nid dans n’importe quelle cavité, ce qui a contribué à l’expansion de sa population. Deux massifs arbustifs ont été clôturés, les oiseaux viennent en nombre s'y reposer et y nidifier.


Une cascade artificielle surgit de rochers provenant de la forêt de Fontainebleau et retombe dans le bassin, éclaboussant les canards colverts, qui font bon voisinage avec les poules d'eau qui ont fait leur retour grâce à la petite île de verdure qui a été implantée sur la piièce d'eau.

Vous trouverez dans ce square un kiosque à musique et un kiosque de garde.

QUALIPARIS Ce jardin a reçu le label QualiPARIS. Il est décerné par un organisme de certification indépendant et repose sur des engagements concrets et vérifiables en matière :
- d’accueil
- d’écoute
- d’accès
- d’information 
 
Découvrez les engagements qualité
 
Pour en savoir sur la démarche qualité de la Ville